Lutte contre le Covid – La Genève non vaccinée se rue sur les tests sérologiques
16 novembre 2021

Lutte contre le Covid – La Genève non vaccinée se rue sur les tests sérologiques

Par Jean delort


– La Genève non vaccinée se rue sur les tests sérologiquesDepuis mardi 16 novembre, il est possible d’obtenir un pass sanitaire de 90 jours en cas de test sérologique positif. Dans l’espoir de recevoir le précieux sésame, une partie de la population s’est précipitée dans les laboratoires.Publié aujourd’hui à 22h33Depuis le 16 novembre, un test sérologique positif permet aux Suisses d’obtenir un pass sanitaire pour trois mois. SEBASTIEN BOZON/AFP«Ça me change des narines, personnellement je suis ravie!» Depuis mardi matin, cette jeune technicienne d’un laboratoire du centre-ville a délaissé le coton-tige géant pour l’aiguille. «Le message de la Confédération semble être passé puisque les rendez-vous sont complets sur plusieurs jours», explique-t-elle entre deux piqûres. Derrière ce succès, le secret espoir pour les non-vaccinés d’avoir été en contact avec le virus sans le savoir, et d’obtenir ainsi un certificat Covid pour trois mois, valable uniquement en Suisse. Parmi le convoi de mesures annoncées par le Conseil fédéral le 3 novembre, celle-ci était la plus attendue. «Le succès est avéré et le laboratoire ne désemplit pas, confirme Frédéric Rimaz, directeur d’Espace Lab, à la rue de Lausanne. Nous avons simplement dû expliquer à certains que le certificat Covid ne pouvait pas être rétroactif, et qu’il fallait impérativement faire une sérologie à partir du 16 novembre pour qu’en cas de positivité, elle soit reconnue par la Confédération et donne droit à un pass.» Dans le même temps, la plupart des laboratoires ont diminué le prix des tests sanguins, les facturant autour de 55 francs, contre près de 80 francs en moyenne auparavant.
Lire d’autres articles qui concerne Genève

Lien vers article original