Gitanjali Rao à Yverdon – «Certains ont la passion du sport ou de l’art, moi, c’est les sciences»
16 novembre 2021

Gitanjali Rao à Yverdon – «Certains ont la passion du sport ou de l’art, moi, c’est les sciences»

Par Jean delort


– «Certains ont la passion du sport ou de l’art, moi, c’est les sciences»Avant de participer au Sommet des jeunes activistes à l’ONU, la scientifique américaine Gitanjali Rao, 15 ans, a donné une conférence-atelier aux élèves de l’École de la transition. Frédéric RavussinPublié aujourd’hui à 17h43Gitanjali Rao a captivé les jeunes de l’École de la transition, mardi matin à Yverdon-les-Bains.JEAN-PAUL GUINNARDLundi, elle était à Dubaï pour une conférence, jeudi elle interviendra à l’ONU dans le cadre du troisième Sommet des jeunes activistes. Entre deux, elle faisait une rapide escale à la HEIG-VD d’Yverdon pour donner une conférence-atelier aux élèves de l’École de la transition. Elle, c’est Gitanjali Rao, scientifique américaine de presque 16 ans, devenue «Enfant de l’année» du «Time» en décembre 2020. Un titre honorifique décerné pour la première fois par l’influent magazine qui choisissait déjà chaque année depuis 1927 une «Personnalité de l’année» au rang desquelles ont figuré le Mahatma Gandhi, John F. Kennedy, Mikhaïl Gorbatchev, Mark Zuckerberg ou, en 2019, Greta Thunberg.
Lire d’autres articles qui concerne Genève

Lien vers article original