Les bouquetins du Bargy sont soupçonnés d’avoir transmis la maladie aux vaches (image d’illustration).
15 novembre 2021

Haute-Savoie (F) – La brucellose frappe des bovins, les éleveurs tremblent

Par Jean delort

Publié

La maladie, présente chez les bouquetins du massif du Bargy, a été détectée chez des vaches. Un troupeau entier devra être abattu.

Les bouquetins du Bargy sont soupçonnés d’avoir transmis la maladie aux vaches (image d’illustration).

Les bouquetins du Bargy sont soupçonnés d’avoir transmis la maladie aux vaches (image d’illustration).

Getty Images/Westend61

La maladie de la brucellose a été identifiée dans un troupeau de bovins haut-savoyards. La présence de cette bactérie condamne tout le cheptel: 219 vaches devront être abattues. Selon «Le Dauphiné libéré», l’élevage touché se situe près du massif du Bargy, où évoluent depuis plusieurs années des bouquetins porteurs du même mal. Cette découverte catastrophe le monde agricole. Ainsi Bernard Mogenet, vice-président de la Chambre d’agriculture, confie-t-il au média français que si la brucellose détectée sur les bovins se révélait être la même que celle qui frappe les animaux des cimes, ce serait la «preuve de la transmission du mal des bêtes sauvages aux bêtes d’élevage».

La nouvelle serait catastrophique pour la filière du reblochon en particulier, explique-t-il, car celle-ci exploite du lait cru, susceptible de contenir la bactérie. Depuis 2011, les partisans d’un abattage de la totalité des bouquetins du Bargy et les tenants d’une solution plus modérée s’opposent. Bernard Mogenet s’insurge ainsi que l’on ait laissé vivre des bêtes sauvages au risque de «bousiller une exploitation. C’est parfaitement injuste.»

(jef)

Lire d’autres articles qui concerne Genève

Article d’origine