Portrait – Jean-Marie Félix passe le micro
18 novembre 2021

Portrait – Jean-Marie Félix passe le micro

Par Jean delort


– Jean-Marie Félix passe le microIl était la voix littéraire de la RTS. Carougeois depuis toujours et désormais retraité des ondes.Thierry MertenatPublié aujourd’hui à 11h00Jean-Marie Félix, chez lui à Carouge, côté cour, avec la chienne «Pomme», de la race bobtail, âgée de 2 ans.LAURENT GUIRAUDLes compliments ne sortent pas de la bouche de flatteurs, mais de gens de lettres bien dans leur métier. Des écrivains, des éditeurs, exprimant à mots enthousiastes la chance qu’ils ont eue d’être un jour invités à parler devant le micro de Jean-Marie Félix. L’intervieweur unanimement apprécié, c’est lui. Citation: «Un exemple de concentration, de lucidité et de rigueur. Ses questions sont toujours pertinentes. Le top du journalisme littéraire. Tout le monde le regrette.»De Paris à MontréalVraiment? Oui, et partout, en Suisse romande comme à Paris, à Bruxelles comme à Montréal. Les radios francophones n’ont pas attendu l’avènement du podcast pour échanger entre elles ce qu’elles produisaient de meilleur, des signatures radiophoniques reconnues, au nombre desquelles figure celle, à deux syllabes sonores, du jeune sexagénaire rencontré chez lui à Carouge, dans les premières semaines d’une retraite anticipée prise au sortir de l’été.Les articles ABO sont réservés aux abonnés.S’abonnerSe connecter
Lire d’autres articles qui concerne Genève

Lien vers article original