Votation cantonale du 28 novembre – «Petits et grands commerces ont des intérêts communs»
14 novembre 2021

Votation cantonale du 28 novembre – «Petits et grands commerces ont des intérêts communs»

Par Jean delort


– «Petits et grands commerces ont des intérêts communs»Pour la Chambre de commerce, la réforme de l’horaire des magasins soumise en votation fera du bien à tous.Publié: 12.11.2021, 19h24Pour Vincent Subilia, directeur général de la CCIG, la réforme est «un coup de pouce modeste mais indispensable» au commerce genevois.LAURENT GUIRAUDDans la campagne sur la révision de la loi genevoise sur les heures d’ouverture des magasins (LHOM), les opposants affirment souvent que les modifications des horaires servent avant tout les grandes enseignes. «Il est faux d’opposer grands et petits commerces, des études montrent que la présence de grandes enseignes en centre-ville provoque un flux de clientèle également profitable aux petits commerces», rétorque Vincent Subilia, directeur général de la Chambre de commerce, de l’industrie et des services (CCIG).Des cas en France«On s’aperçoit plus globalement que chaque type de commerce a un rôle distinct, ajoute Louise Barradi, directrice de Fleuriot Fleurs SA et présidente de la Fédération du commerce genevois. Les petits commerces et les artisans ont celui du contact direct et du service personnalisé. Concernant les dimanches d’ouverture, le commerce carougeois – qui connaît les ouvertures dominicales – a craint de perdre de la clientèle à cause de la concurrence créée par les trois ouvertures cantonales à l’essai. En réalité, cela a provoqué le contraire.»

Source link