Genève - La venue d’Eric Zemmour suscite la colère
16 novembre 2021

Genève – La venue d’Eric Zemmour suscite la colère

Par Jean delort

Publié

Des messages anti-Zemmour ont été tagés sur les façades de plusieurs immeubles du centre-ville, en réponse à la visite du polémiste français, le 24 novembre prochain.

De la rue des Bains, à la route de Florissant, en passant par la rue de l’Athénée, difficile de passer à côté des tags anti-Zemmour, mercredi matin. Plusieurs façades d’immeubles du centre-ville ont été marquées, durant la nuit, indique la «Tribune de Genève». Des messages hostiles à l’encontre d’Eric Zemmour, le polémiste français et probable candidat à la présidentielle 2022. Ce journaliste et auteur, connu pour ses positions politiques extrêmes, a prévu une visite à Genève, le 24 novembre prochain, pour assister à un dîner conférence. Une venue qui n’est pas du goût de tout le monde. «Zemmour, Genève brûle», «Va Zemmourir», voire des menaces de mort, s’affichent désormais dans les rues genevoises. Certains textes portent la signature d’Antifa, un groupe militant antifasciste.

Une pétition paraphée par 650 personnes mardi, demande à la Ville de Genève d’interdire la tenue de l’événement auquel participe le Français. «Eric Zemmour est une personnalité dangereuse, condamnée à de multiples reprises et qui a d’ailleurs plusieurs autres poursuites en cours, toujours pour des propos xénophobes et islamophobes! Sans parler des déclarations misogynes et homophobes qui sont également monnaie courante chez lui!», estiment les pétitionnaires, cités par le journal romand.

Lire d’autres articles qui concerne Genève

Article d’origine