Santé – À Genève, les pédiatres sont pris d’assaut
15 novembre 2021

Santé – À Genève, les pédiatres sont pris d’assaut

Par Jean delort


– À Genève, les pédiatres sont pris d’assautCentres d’urgences et cabinets sont saturés de patients. En cause, notamment, des maladies hivernales précoces.Publié aujourd’hui à 07h01La plupart des centres d’urgences pédiatriques connaissent un très fort afflux.FRANK MENTHALes Urgences pédiatriques et les cabinets de pédiatrie sont pris d’assaut à Genève. Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) connaissent une affluence record, comme le révélait récemment Léman Bleu. Mais le problème s’étend au-delà: différents centres d’urgences genevois spécialisés dans les soins aux petits sont saturés et de nombreux cabinets sont pleins. En cause, divers virus saisonniers, un relâchement des gestes barrières et une vague de froid survenue plus tôt que d’habitude.Volume jamais atteintLa plupart des centres d’urgences pédiatriques connaissent un très fort afflux. «Nos trois points de garde sur rendez-vous, à Lancy, aux Eaux-Vives et à La Tour, sont saturés, indique le docteur Samuel Amselem, vice-président du Réseau des pédiatres genevois (RPG). Ils ont accueilli 1400 patients durant le mois d’octobre.» À titre d’exemple, le Centre médical des Eaux-Vives a été sollicité 21,5% de plus par rapport à la moyenne des dix dernières années durant ce mois. «Un volume de consultations jamais atteint auparavant», relève Vincent Michellod, directeur général.
Lire d’autres articles qui concerne Genève

Lien vers article original