Votation sur les horaires des commerces – «Le sujet, c’est la protection des salariés, pas les dimanches»
17 novembre 2021

Votation sur les horaires des commerces – «Le sujet, c’est la protection des salariés, pas les dimanches»

Par Jean delort


– «Le sujet, c’est la protection des salariés, pas les dimanches»Davide De Filippo, le patron de la faîtière syndicale, rompt une lance avec la partie patronale et ses arguments.Publié aujourd’hui à 20h34Davide De Filippo, président de la Communauté genevoise d’action syndicale, estime qu’on ne peut dégrader les conditions de travail des vendeuses sans accorder de compensation.LAURENT GUIRAUDPour constater de visu ce que signifie une fermeture à 19 heures pour le personnel de la vente, Davide De Filippo nous a donné rendez-vous samedi soir devant une grande enseigne de la place. Il est 18 h 45 et les employées et employés commencent seulement à quitter les lieux. Et cela alors que les portes sont encore fermées à la clientèle depuis 18 heures. «C’est cela la réalité, commente le président de la Communauté genevoise d’action syndicale. Avec une heure de plus le samedi, ce sera 19 h 30, voire 19 h 45! Trop tard pour le cinéma, pour le théâtre, et les amis qui vous attendent commencent à s’impatienter…»
Lire d’autres articles qui concerne Genève

Lien vers article original