Les dérives d’un propriétaire genevois (5/5) – Comment Monsieur X est passé entre les mailles du filet
18 novembre 2021

Les dérives d’un propriétaire genevois (5/5) – Comment Monsieur X est passé entre les mailles du filet

Par Jean delort


– Comment Monsieur X est passé entre les mailles du filetNotre plongée dans le Far West de l’immobilier dresse le portrait d’un propriétaire qui a bénéficié de complaisance et de certaines failles légales et institutionnelles.Publié aujourd’hui à 06h37Certains logements auraient été entièrement refaits à neuf aux Pâquis et à Malagnou. LAURENT GUIRAUDMonsieur X est un discret propriétaire, dont le nom n’apparaît jamais au Registre du commerce, ni au Registre foncier. Il posséderait plus de vingt immeubles en Suisse romande pour une valeur totale de 150 millions de francs environ. En 2000, il faisait partie des promoteurs accusés d’avoir creusé le déficit de la Banque Cantonale de Genève. M. X, qui est dans la ligne de mire de la justice genevoise, a depuis étendu son empire. À Lausanne, sa gestion d’un immeuble surnommé «la verrue» a fait scandale ces dernières années. «24 heures» et la «Tribune de Genève» ont longuement enquêté sur les dérives de ce propriétaire. Cette plongée sans précédent dans le Far West de l’immobilier révèle les failles gigantesques de ce milieu, sur lesquelles M. X aurait surfé.
Lire d’autres articles qui concerne Genève

Lien vers article original